capucin


capucin

capucin, ine [ kapysɛ̃, in ] n.
capussin 1542; it. cappuccino « porteur de capuce »
1Religieux, religieuse d'une branche réformée de l'ordre de saint François. franciscain.
2 N. m. Singe d'Amérique à longue barbe. saï, sapajou.
3Bot. Barbe-de-capucin.

capucin nom masculin (italien cappuccino, de cappuccio, capuce) Religieux d'une branche de l'ordre mendiant exempt des Frères mineurs. (Fondés en 1528 par Matteo da Bascio, frère mineur, désireux de faire revenir son ordre à l'idéal franciscain, les capucins se sont spécialisés dans l'apostolat populaire. Ils sont environ 12 000.) Singe cébidé d'Amérique centrale, vivant en troupes. Nom communément donné au lièvre par les chasseurs. Nom que les oiseleurs donnent à divers petits oiseaux du genre munie. Pigeon ayant un capuchon de longues plumes qui interdit toute vision latérale. ● capucin (synonymes) nom masculin (italien cappuccino, de cappuccio, capuce) Singe cébidé d'Amérique centrale, vivant en troupes.
Synonymes :
- saï

capucin, ine
n.
d1./d Religieux d'une branche de l'ordre des Franciscains.
d2./d n. m. ZOOL Nom de divers singes d'Amérique du Sud.
|| (Afr. subsah.) Nom cour. donné à certains cercopithèques.

⇒CAPUCIN, INE, subst.
A.— Usuel
1. RELIG. Religieux, religieuse d'une branche réformée de l'ordre de saint François d'Assise, spécialisée dans la prédication populaire :
1. Les capucins de Phalsbourg n'osaient plus mendier; on les aurait assommés sur la route, car le régiment de La Fère, qui venait de remplacer celui de Castella, ne voulait pas les soutenir : ...
ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 1, 1870, p. 118.
Fam. Barbe de capucin. Longue barbe, comme celle que portent les religieux :
2. [Bois-Doré :] — ... Mais ce vieil écuyer à barbe de capucin, lisant en son livre de piété avec tant de recueillement. ... Il est vrai que rien ne ressemble tant à un honnête homme qu'un coquin qui sait son métier!
G. SAND, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, t. 1, 1858, p. 210.
Expr. Capucin de carte. ,,Carte que les enfants plient longitudinalement pour la faire tenir droite et à laquelle ils font une entaille en angle aigu qu'ils retournent en la relevant pour lui donner l'air d'un capuce`` (LITTRÉ). En France, enfin, les universitaires au bon cœur dégringolaient comme capucins de cartes en face d'un petit avocat autoritaire (M. BLOCH, Apologie pour l'hist., 1944, p. 111).
2. Fam. Homme affichant une dévotion excessive.
À la capucine. À la manière excessivement dévote ou extrêmement simple d'un capucin. Prêcher, s'habiller à la capucine (Lar. 19e).
B.— Spéc. [P. réf. à la barbe des capucins]
1. ZOOL. Petit singe d'Amérique tropicale appartenant à la famille des cébidés.
2. CHASSE. Synon. lièvre Le capucin trottait drôlement... La décharge de plomb l'atteignit par-dessous... (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 261).
Rem. Attesté ds ROB., Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.
3. HORTIC. Barbe-de-capucin. Salade que l'on fait pousser dans l'obscurité pour la blanchir.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-in]. FÉR. 1768 note : ,,Le peuple, en certaines provinces, dit capuchin; c'est une mauvaise prononciation.`` Ds Ac. 1798-1878. Étymol. et Hist. 1542 capussin « religieux d'une branche de l'ordre franciscain » (RABELAIS, Tiers Livre, chap. 22, éd. Marty-Laveaux, t. 2, p. 109); 1580-92 capuchin (MONTAIGNE, I, 36 ds HUG.), graphie attestée au XVIe s. (HUG.); 1611 capucin (COTGR.); 1585 emploi adj. « de capucin » (PASQUIER, Lettres, XIII, 1 ds HUG.), rare; 1622 capucine « religieuse de la même branche » (Caquets de l'accouchée, éd. Marpon et Flammarion, 1922, 5e journée, p. 179). Empr. à l'ital. cappuccino « capucin », attesté ds BATT. dep. le XVIe s. proprement « qui porte un capuchon » (en raison de la coule à capuchon particulièrement voyant portée par ces religieux), dér. de capuccio, v. capuchon. Les Capucins constituent une congrégation de l'Ordre des Frères mineurs érigée par bulle du 3 juillet 1528 à la demande de Louis et Raphaël de Fonsombrone, observants de la province de la Marche; l'autorisation d'établissement au delà des Monts fut accordée en mai 1574 (Théol. Cath., p. VI, 1re part., col. 821-822); la forme capucin qui l'emporte sur capuchin est peut-être due à une prononc. dialectale. Fréq. abs. littér. : 363. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 558, b) 960; XXe s. : a) 586, b) 199.
DÉR. Capucinade, subst. fém., péj., vieilli et fam. Sermon et, par extension, discours platement ou naïvement moralisateur, ressemblant aux sermons des capucins. Une capucinade ridicule; faire une capucinade. Outre le discours du général Gemeau, nous avons eu aujourd'hui d'autres capucinades humiliantes pour le premier corps de l'État et pour le sens commun (MÉRIMÉE, Lettres à Viollet-Le-Duc, 1870, p. 99). [kapysinad]. Ds Ac. 1798-1932. 1re attest. 1724 « sermon peu éloquent » (LESAGE, Gil blas de Santillane, 1, 7, c. 3 ds Romanciers du XVIIIe s., éd. Etiemble, p. 864 : un discours diffus... une capucinade), qualifié de ,,fam`` dep. Ac. 1798; de capucin, suff. -ade. Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. — DUPONT (L.). Les Pièges du vocab. ital. Genève, 1965, p. 40. — GOHIN 1903, p. 237 (s.v. capucinade). — HOPE 1971, p. 174. — KOHLM. 1901, p. 36. — RITTER (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 367 (s.v. capucinade). — SAR. 1920, p. 49. — WIND 1928, p. 138, 199.

capucin, ine [kapysɛ̃, in] n.
ÉTYM. 1611; capuchin, v. 1580; capussin, 1542, Rabelais; ital. cappuccino « porteur de capuce », de cappuccio « capuche, capuce ».
1 Religieux réformé de l'ordre de saint François. Franciscain. || Les capucins portent un ample capuchon pointu. Capuce.Au fém. (1622). || Les capucines, religieuses du même ordre.
tableau Principaux noms de religieux.
2 Vx (langue class.). Homme qui affiche une dévotion étroite.À la capucine : à la façon d'un capucin, d'un dévot (grande simplicité, ou dévotion excessive). || Discours à la capucine. Capucinade.
1 Les sermons du P. Séraphin, dont il répétait souvent deux fois de suite les mêmes phrases, étaient fort à la capucine.
Saint-Simon, Mémoires, 35, 151, in Littré.
Parler comme un capucin : parler du nez.
Loc. Barbe de capucin : longue barbe.
Loc. (Vx). Capucin de cartes : jeu de cartes pliées et entaillées en forme de capuce, que les enfants s'amusent à renverser. — ☑ Loc. mod. Tomber comme des capucins de cartes, les uns sur les autres.
2 Toute l'armée de Quiquendone fut couchée à terre, comme une armée de capucins… Heureusement il n'y eut aucune victime : quelques écorchures et quelques bobos, voilà tout.
J. Verne, le Docteur Ox, p. 105.
3 Bot. (Dans des syntagmes). || Barbe-de-capucin. Chicorée. || Poudre de capucin. Cévadille.
tableau Noms de légumes.
4 Singe d'Amérique à longue barbe. Saï, sajou.
3 Nous apercevons dans les branches quatre singes noirs et blancs, de ceux qu'on appelle, je crois, des « capucins ».
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 713 (1927).
5 Fam. (Dans le langage des chasseurs). Lièvre.
DÉR. Capucinade, capucinière.
HOM. (Du fém.) Capucine.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • capucin — CAPUCÍN, Ă, capucini, e, adj. (Despre călugări; adesea substantivat) Care face parte dintr o ramură a Ordinului franciscan. – Din it. cappuccino. Trimis de valeriu, 11.02.2003. Sursa: DEX 98  capucín adj. m., s. m., pl. capucíni; f …   Dicționar Român

  • capucin — capucin, ine (ka pu sin, si n ) s. m. et f. 1°   Religieux, religieuse d un des ordres de Saint François. Les capucins sont religieux réformés (en 1525) de l ordre de Saint François, reçus en France sous le règne de Charles IX, à la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • capucin — CAPUCIN, CAPUCINE. s. Religieux ou Religieuse de l un des Ordres qui reconnoissent S. François pour Fondateur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Capucin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Capucin », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • CAPUCIN — INE. s. Religieux, religieuse de l un des ordres fondés par saint François.  Capucin de carte, Carte pliée et coupée de manière qu elle peut se tenir droite, et que sa partie supérieure a quelque ressemblance avec un capuchon. Les enfants s… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • capucin — tikrosios munijos statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Lonchura angl. mannikin; munia vok. Nonne, f rus. муния, f pranc. capucin, m ryšiai: platesnis terminas – astrildiniai siauresnis terminas – alpinė munija siauresnis… …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • capucin — nm. (moine) : KAPCHIN (Albanais, Annecy, Villards Thônes), kapshin (Chamonix), kapsin (Beaufort, Cordon), kapussin (Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Capucin Moine — Capucin moine …   Wikipédia en Français

  • Capucin moine — Capucin moine …   Wikipédia en Français

  • Capucin à face blanche — Capucin moine Capucin moine …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.